Découvrez 10 startups étonnantes utilisant l’impression 3D

Qu’elles conçoivent des luminaires hyper modernes ou qu’elles reproduisent des tissus humains, partout dans le monde, des startups utilisent l’impression 3D pour créer des marchés innovants. L’impression 3D leur permet de créer rapidement, des prototypes abordables pour attirer les investisseurs et donner vie à leurs idées. De plus, de par la nature hautement personnalisable de ces projets, ce procédé de fabrication révolutionne la façon dont ces entreprises interagissent avec leurs clients.

Voici 10 startups étonnantes utilisant l’impression 3D :

10 – Shapeways

Fondée en 2007, Shapeways est une place de marché virtuelle pour fabriquer, acheter et vendre des créations imprimées en 3D. Les marchands – ou qui que ce soit d’autre – avec une idée imprimable en 3D peuvent fabriquer un modèle virtuel de leur produit et se le faire imprimer par Shapeways. De la joaillerie fine au Rubik’s cube le plus petit du monde, Shapeways possède quantité d’objets beaux et bizarres à vendre. Quand vous acheter un objet, Shapeways  vous l’imprime, vous le livre et rémunère le propriétaire. Cette place de marché moderne est très populaire auprès des fan d’impression 3D partout dans le monde. Elle offre une fantastique plateforme aux designers qui veulent créer des produits innovants ou les prototyper sans dépenser des fortunes.

Image de prévisualisation YouTube

 

9 – MakerBot

Certainement le nom le plus « tendance » dans l’impression 3D, La startup de Brooklyn MakerBot est le leader mondial de l’imprimante 3D de bureau. De l’ingénieur au passionné, tout le monde peut acheter une imprimante MakerBot et commencer à imprimer leurs créations. En réalité, un certain nombre des startups de cette liste se servent uniquement de ces imprimantes ! Fondée en 2009, MakerBot est également une mine d’informations pour la communauté de l’impression 3D.  Le site de l’entreprise (Thingiverse) recense des centaines de projets gratuits, et devient ainsi une plateforme open-source de partage d’idées et de designs.

Image de prévisualisation YouTube

 

8 – Pirate 3D

L’autre startup qui fait des vagues dans le monde l’impression 3D est Pirate 3D. Basée à Palo Alto, cette startup a pour ambition d’amener les imprimantes 3D dans le bureau de tout un chacun. Leur imprimante 3D de bureau Buccaneer, qui a levé 1,4 millions de dollars (~1 million €) sur Kickstarter, se veut très simple d’utilisation et peut imprimer sans fil depuis des périphériques Android et iOs. La Buccaneer est également très bon marché avec un prix de vente annoncé autour de $350 (259€) soit 6 fois moins cher que le Replicator 2 de MakerBot.

Image de prévisualisation YouTube

 

7 – Un oeil sur le futur

Il existe des startups toujours en recherche de financement dont l’objectif est d’amener la mode dans le 21ème siècle en utilisant l’impression 3D. Elle se focalisent sur la manufacture de masse de produits hautement personnalisables comme des lunettes ou des coques d’iPhone en utilisant l’impression 3D.

Make Eyewear expérimente les lunettes imprimées en 3D. Les ontures sont imprimées avec un nylon flexible et très léger qui peut être équipé selon une ordonnance ou avec des verres teintés.

Image de prévisualisation YouTube

 

Protos, une autre startup développe propose aux clients un moyen simple de concevoir leur propre monture imprimable en 3D.

Image de prévisualisation YouTube

 

6 – Spuni

Personne n’a jamais été accusé d’être né avec une cuillère imprimée dans la bouche… jusqu’à aujourd’hui. Spuni, la cuillère ergonomique pour bébé a été crée par deux diplômé du MIT agacés par le désordre qui accompagne les repas d’un bébé se servant d’une cuillère classique. Dans le but de voir leur voeux d’un repas tranquille exaucé, ils ont utilisé l’impression 3D pour concevoir et perfectionner un prototype qu’ils ont pu tester sur des bébés affamés. On peut dire que le prototype a bien fonctionné parce-que Spuni a depuis levé $35000 (~26000€) sur la plateforme de crowdfunding Indigogo et ont commencé à livrer leurs premiers clients.

Image de prévisualisation YouTube

 

5 – Tecnologia humana

Mais les parents ne doivent pas forcément attendre que leurs enfants mangent de la nourriture solide pour bénéficier des avantages de l’impression 3D. Une startup Brézilienne, Tecnologia 3D, spécialisée dans les orthèses personnalisables imprimées en 3D, permet aux parents d’obtenir une reproduction en trois dimensions de leur foetus chéri in utero. Oui, des ultrasons imprimés en 3D.

3Dbaby

L’entreprise japonaise Fasotec propose un service similaire aux futurs parents dans une maternité de Tokyo. Pour à peine plus de $1000 (740€), les clients peuvent ramener chez eux une représentation en trois dimensions de leur  foetus.

4 – Organovo

Basée à San Diego, Organovo est une startup bio-technologique spécialisée dans l’impression de matériaux biologiques. La startup est, depuis sa création en 2007,  à l’origine de recherches inédites sur la bio-impression 3D, avec la création de tissus synthétiques fonctionnant comme de réels tissus humains. Les matériaux imprimés par Organovo aident les chercheurs à étudier certaines maladies et leur permettent de tester des médicaments sur des tissus humains sans risque. La startup travaille également sur l’impression de matériaux (comme les tissus du foie) utilisables pour des greffes.

Image de prévisualisation YouTube

 

3 – The dreambox

Si vous avez besoin d’imprimer un objet 3D en urgence, tournez-vous vers Dreambox. Développée par des étudiants de premier cycle de l’université de Berkeley en Californie, Dreambox est une imprimante 3D qui peut créer n’importe-quel objet en quelques minutes. Cette machine se trouve actuellement dans les locaux du campus, mais ses concepteurs on d’ors-et-déjà levé des fonds pour leur startup et travaillent déjà à rendre l’impression 3D mobile accessible à tous.

Image de prévisualisation YouTube

 

2 – Thinker thing

Imaginez que vous puissiez créer un objet juste en y pensant. C’est exactement ce dont veut vous rendre capable la startup Chilienne Thinker Thing. Cette startup innovante cherche à connecter les derniers équipements neuro-technologiques comme les interfaces cerveau/machine avec des imprimantes 3D. En d’autres termes, ils écrivent des logicielles qui permettent à quelqu’un équipé d’un casque électroencéphalographique de matérialiser puis d’imprimer en 3D un objet qu’il a a l’esprit.

 

1 – Freedom of Creation

Fondée en 2000, le studio de design hollandais Freedom of Creation est depuis longtemps un pionnier de l’impression 3D.  L’entreprise est plus connu pour son mobilier d’intérieur ainsi que ses luminaires que l’on retrouve partout, du Musée d’Art Moderne aux hotels Hiltons. Freedom of Creation s’enorgueillit de faire partie de la toute première vague de startups utilisant l’impression 3D pour fabriquer des objets abordables et hautement personnalisables. L’entreprise compte parmi ces clients Nike, Nokia, Hyundai  ou encore l’Oreal.

FOC_Freedom-Of-Creation_Palm-Chandelier_london-private-residence3b

 

Traduit de l’anglais : Businessnewdaily.

Dans la même catégorie


Discussion

    • Fabrice says

      Il nous est malheureusement difficile, pour ne pas dire impossible, d’être exhaustifs dans ce genre d’articles. N’hésitez pas à nous faire découvrir de nouvelles startups dans les commentaires 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *