David : une imprimante 3D qui n’utilise pas de filament

La société Sculptify s’apprête à lancer une imprimante 3D révolutionnaire appelée David. Elle n’utilisera plus de filament.
imprimante 3d David de Sculptify

Alors que l’impression 3D se développe rapidement et que le grand public commence à découvrir les infinies possibilités offertes par cette technologie, certains inconvénients se dessinent déjà. Ce secteur des nouvelles technologies est né de l’imagination et de la créativité de petites start-ups, cependant leurs fondateurs n’ont pas tardé à saisir l’incroyable potentiel de ce marché. La plupart d’entre eux ont donc intégré le fait que les besoins réguliers des consommables étaient la première clé de leur réussite financière. Comme les imprimantes classiques ont toujours besoin de cartouches d’encre, les imprimantes 3D auront toujours besoin de nouvelles cartouches de filament.

C’est plus pour des raisons de gains commerciaux et financiers que pour des impératifs techniques que les start-ups ont imposés que leurs imprimantes 3D ne pourraient fonctionner qu’avec des cartouches de la même marque. Dès lors, les fondateurs se sont assuré une rentabilité durable. Ce schéma très déplaisant est largement utilisé par toutes les sociétés des nouvelles communications.

Heureusement, la société Sculptify vient d’annoncer l’arrivée de David, sa nouvelle imprimante 3D, laquelle n’utilisera plus des cartouches de filament « exclusive », mais des pastilles de plastique. Cette innovation nous laisse entrevoir qu’un jour où l’autre, et quand la bataille du filament battra son plein, des acteurs astucieux mettront en vente des cartouches sans marque et low cost.

Pastille de plastique pour imprimante sculptify

Voici l’imprimante en vidéo :

Image de prévisualisation YouTube

> Site officiel

Dans la même catégorie


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *