Les makerspace, le futur visage des bibliothèques

chattlibrary-makerspaceLes makerspace, un nouveau concept basé sur l’impression 3D, viennent de faire leur apparition et promettent de changer l’univers des bibliothèques.

Une nouvelle façon d’apprendre

Un makerspace est un espace destiné à l’apprentissage, mais il est doté d’outils pour le moins inhabituels. En effet, vous y trouverez des imprimantes 3D, des découpeurs laser, mais également des laboratoires bien spéciaux. La bibliothèque du centre-ville de Chattanooga (Tennessee, États-Unis) est l’une de celles qui possèdent un tel espace. Elle peut ainsi proposer à ses utilisateurs l’acquisition de nouvelles compétences telles que la conception, le montage vidéo, la programmation, la conception de sites web, l’écriture et bien sûr l’impression tridimensionnelle. En plus de permettre l’accès à la connaissance comme dans toutes les bibliothèques, les makerspaces permettent également de mettre en pratique les notions acquises. Ezra Reynolds, un usager de la bibliothèque de Chattanooga en est un parfait exemple. Il a en effet pu fabriquer dans le makerspace de nombreuses prothèses personnalisées ainsi que d’autres outils fonctionnels pour son fils. Ces espaces, même s’ils ne sont pas les seuls de ce genre, ont l’avantage d’être beaucoup plus accessibles. Il suffit d’une carte de bibliothèque pour y avoir accès. 

Une nouveauté très appréciée

Les makerspace remportent un succès grandissant. Ils sont en effet très appréciés par les usagers des diverses bibliothèques où ils sont installés. Avec la bibliothèque de Chattanooga, ce sont 109 bibliothèques qui expérimentent ou projettent une acquisition de ce nouveau mode de transmission du savoir. Dans les bibliothèques possédant déjà un makerspace, on a constaté une augmentation substantielle de la fréquentation. Cet engouement est dû non seulement aux opportunités d’apprentissage, mais également au mode de transmission du savoir. Les makerspaces permettent en effet des interactions entre les apprenants, un aspect social particulièrement apprécié par ces derniers.

Leur acquisition est abordable, celui de Chattanooga n’a couté que 25 000$, de quoi encourager les bibliothèques. Et elles sont de plus en plus nombreuses, car les innovations telles que les makerspace révolutionnent le mode de fonctionnement des bibliothèques tout en rehaussant leur image. Ce qui accroit leurs chances de s’intégrer dans leur univers, au point d’en devenir le futur modèle.

Dans la même catégorie


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *