Google Ara, le smartphone à monter soi-même avec des coques que l’on pourra imprimer

Voilà quelque temps que nous n’avions pas entendu parler du projet Ara. La conférence Google Ara Developers Conference de la mi-avril a comblé ce silence. Nous connaissons dorénavant le point d’avancement de ce programme super sympa et novateur. Il permettra bientôt aux propriétaires de smartphone de définir eux-mêmes les caractéristiques et le look de leur appareil.

Le principe du Google Ara repose sur la commercialisation d’un smartphone exclusif. Cet appareil se présente sous la forme d’une structure (un endosquelette), sur laquelle des modules viennent se greffer. L’appareil photo, la batterie, le capteur, la mémoire, le clavier, la coque, etc., constituent les pièces interchangeables et aimantées qu’il sera possible d’accoupler à leur base.

google-ara

Pour procéder, l’utilisateur devra accéder à une plate-forme open source. Il définira les caractéristiques de ses modules en sélectionnant la vitesse du processeur, le nombre de mégapixels de la caméra, le réseau de son prestataire, etc., et bien sûr la couleur de la coque de son smartphone.

Le smartphone Ara devrait être proposé en 3 dimensions différentes : un grand format (4″ x7″), un format moyen (3″ x7″) et un petit format (2″ x5″). Les écrans varieront donc entre 6 et 3 pouces. Chaque format pourra recevoir un nombre limité de modules. Des modules spécifiques seront développés en exclusivité pour le plus grand des endosquelettes. Ces modules sont des aimants électro-permanents capables d’échanger des informations jusqu’à 10Gbs.

google-ara-3
Finalement, le smartphone Ara sera légèrement plus épais que les smartphones ultraslims actuels. Mais cela ne devrait pas être un souci majeur, car la durée de vie de l’Ara dépassera les 6 ou 7 ans (bien plus que la durée de vie des smartphones d’aujourd’hui). Grâce à l’interchangeabilité des modules, l’Ara conservera un look neuf en permanence et il s’adaptera à toutes les évolutions technologiques.

google-ara-2

Les premiers smartphones Ara devraient être disponibles en janvier 2015. Le modèle d’entrée de gamme devrait coûter un peu moins de 100 dollars, alors que le modèle haut de gamme atteindra les 1000 dollars.

Le projet Ara est développé au sein de l’Advanced Technology and Projects (ATAP), un département qui appartenait à Motorola Mobility. Android sera l’OS par défaut, mais la version définitive n’est pas encore effective (la dernière version Android 4.4 KitKat n’est pas compatible avec l’Ara). Le bus d’alimentation fonctionnera grâce à une architecture OMAP (Texas Instrument).

Des coques à imprimer

Enfin, la société 3D Systems travaille sur un nouveau type d’imprimante 3D afin que chaque propriétaire de smartphone Ara puisse imprimer ses coques personnalisées.

Avec ce projet, plus besoin de changer régulièrement de téléphone et les coques sortiront tout droit de votre imprimante. Un projet contre obsolescence programmée qui pourrait bouleverser notre façon de consommer.

photos thenextweb.com

Dans la même catégorie


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *